AccueilCommunauté

Expression libre

Expression libre

Des photos, des vidéos ou des articles, mais surtout des souvenirs (...)


Des photos, des vidéos ou des articles, "expression libre" est une invitation pour tous les montagnards, amis du bureau des guides Passe Montagne, à partager leurs expériences des cimes. Baladez vous à travers les Alpes, découvrez des massifs plus éloignés et découvrez de nouveaux horizons !

Clients, amis, collègues du bureau des guides Passe Montagne, cet espace vous est dédié !


97
Oct 9

Nos activités

Bureau des Guides PasseMontagne from Eric Gachet on Vimeo.

Ces quelques images sont l’occasion pour nous de vous remercier, chères clientes et chers clients, avec qui nous partageons notre corde en de si beaux moments !


Sep 11

Spaghetti tour, août 2017

Régulièrement au programme, chaque année organisé pour des petits groupes en privés, le Spaghetti tour est un classique que nous adorons pratiquer ! A conseiller aux amateurs d’altitude, aux amoureux des glaciers, à tous ceux qui apprécient l’effort autant que les moments de convivialité en cabane !


Jun 12

Mai - juin, neige ou rocher ?

Une saison de "transition"

En quelques images, quelques mots et une aquarelle d’Adrien, les guides Passe Montagne partagent leurs courses de cette si belle "saison de transition", qui peut vous transporter skis au pieds sur les quelques hauts sommets des Alpes, chaussons enfilés sur de belles parois, ou encore pieds nus dans les vagues...

On grimpe sur le Memorial du Mont Rushmore ?!? Eh non, c’est "La Loche Empogenée", 7b, ligne décrite comme "The mother of all roofs"... le grimpeur est sous le nez !

De retour du Mont Blanc, le 11 juin, la "der des Der" !

Le même jour au Miroir... là par contre, la partie "ski" est très courte !


Jun 9

Pyrénées IV

Impressions pyrénéennes IV Aujourd’hui journée odeurs. En partant celle des genêts, jaune et sucrée comme leurs fleurs, puis les effluves de thym comme une marée qui monte et envahi tout, puis celle d’une forêt de pins où les bûcherons ont œuvré comme un sang qui coule. Pendant que je pique-niquais abrité du vent et des odeurs derrière un rocher, j’ai repéré un beuglement qui ressemblait fort à celui d’un taureau. Et sur le sentier un peu plus loin, effectivement je repère une grosse bête à cornes et vérification faite à la jumelle...à couilles. Bon, je ruse et passe par une hêtraie toute proche, en filant prudemment d’un arbre grimpable à un autre, un oeil toujours sur le couillu au cas où. Ça passe. Troupeau suivant, coup de jumelle et autre couillu. Trois fois de suite... Je rejoins un resto où la dame me dit que oui, il y a des taureaux avec chaque troupeau. Sauvages les taureaux. Comme les vaches. Alors pourquoi que sur les panneaux ils ne parlent que des vaches sauvages et des petits vaux ??? Pas cool ça...


Jun 5

Pyrénées III

Impressions pyrénéennes III En quittant St-Engrâce on laisse une église aux murs épais et frais pour rejoindre la station d’Arrete-la-Pierre-St-Martin. Une vraie station créée de toutes pièces dans la montagne avec barres d’immeubles, supérette, bars et locations de ski. Mais vide tout ça, aussi vide que ma gourde et sac à casse-croute qu’une grosse faim m’a poussé à liquider chemin faisant. À la recherche d’un robinet, je tombe sur un homme qui travaille à la maintenance. Enchange, discussion, la station en hivers, la station en été, familiale, sympa. Printemps automne, rien bernicle tout est fermé. Mais de l’eau ? Au moins de l’eau ? Oui là, la porte de ce grand bâtiment est ouverte et là, il y a de l’eau. Des toilettes, une douche même si on veut, des hauts-parleurs diffusent de la musique de 8h à 22h tous les jours, il y a une prise où je peux recharger mon tél, mais il n’y a personne, absolument personne. C’est vide de chez vide. Mon chemin continue jusqu’à une prairie serrée et raze type Wimbledon avec quelques gentianes en prime. Juste à côté, une belle gouille d’eau de fonte bien claire. Avec une pastille de chlore ça fera l’affaire pour demain matin. Au petit jour, la gouille a disparu, aspirée par le bas. Ici sous mes pieds, il y a un gigantesque réseau kartique, des cavernes où la cathédrale de Notre Dame de Paris tiendrait à l’aise, je ne vous parle pas de celle de Lausanne, une rivière sous-terraine captée par EDF, mais pas de gouilles en surface, ni de ruisseau, ni de source pour étancher la soif du randonneur...

Maçonnerie de pierre dans le Pays basque


Chargement en cours...


Contact Lettre d'information Administration